Résultats des eliminatoires UEFA

L’Espagne a réussi, avec souffrance, revenir au score et avancer à le Slovénie dans ce deuxième match pour la qualification et sera une des sélections UEFA qui vont participer dans la Coupe du Monde Futsal 2016

Aussi le Portugal, la Russie, l’Ukraine, le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan se sont qualifiés dans cette journée. Pour l’Azerbaïdjan sera son début dans un Coupe du Monde Futsal.

La septième et dernière place sera pour l’Italie ou la Hongrie qui vont jouer leur match retour aujourd’hui. Les Italiens ont vécu le match aller par le score de 3 – 0.

L’Espagne se qualifie avec souffrance

Le résultat 5-1 n’est pas le reflet du match. La Roja, qui venait de perdre 1-0 le match aller, devait gagner par deux buts de différence pour se qualifier, mais el n’a pas réussi à le faire que à 5 minutes de la fin du match avec le but de Raúl Campos. L’Espagne a participé dans tous les Championnats du monde, avec le Brésil et l’Argentine.

Les favoris font ses devoirs

La Russie n’a pas réussi remporter le match face à la Biélorussie, mais le résultat du match aller par 5-3 a suffi pour se qualifier et jouer sa sixième Coupe du Monde.

Portugal a dû souffrir aussi face à la Serbie, mais à la fin ils ont gagné 2-1 une autre fois avec les buts de Cardinal et Tiago.

L’Ukraine, par contre, n’a pas eu aucun souci pour battre à la Slovaquie. Le score cumulé de 11-1 montre sa supériorité.

Et le Kazakhstan de Cacau est venu au but de la Pologne par 7-0. Les Kazakhs, après la troisième place obtenue dans le Championnat de l’Europe vont disputer leur deuxième Mondial.

Et pour finir c’est l’Azerbaïdjan qui a qualifié par première fois dans s’histoire pour la Coupe du Monde FIFA.

Regardez ici quelques résumés.

Résultats des matchs aller :

Mardi 12

Espagne 5-1 Slovénie (total 5-2)

Ukraine 5-1 Slovaquie (total 11-1)

Kazakhstan 7-0 Pologne (Total 8-1)

Portugal 2-1 Serbie (Total 4-1)

Russie 2-2 Biélorussie (Total 5-3)

Azerbaïdjan 4-4 Pays Bas (Total 9-5)

Mercredi 13

Italie – Hongrie

LAISSER UN COMMENTAIRE