Le règlement ne prévoyant pas de prolongations dans le match pour la 3e place, c’est aux tirs aux buts que la décision s’est faite pour déterminer le 3e représentant africain en Coupe du Monde de Futsal. Le Mozambique s’est fait rejoindre au score à cinq partout alors qu’il ne restait que 2 secondes à jouer.

C’est finalement le Mozambique, qui avait fait la course en tête l’essentiel du match, qui va se qualifier en inscrivant deux tirs sur quatre alors que la Zambie ne transformait qu’un seul.

Comme depuis le début du tournoi, même s’il a manqué son tir aux buts, le capitaine du Mozambique, Ricardo Lenio Muendane, aura été la pierre angulaire de la victoire des siens. Il a inscrit trois buts sur les son équipe, portant son total à 10 sur le tournoi. Ce qui l’installe momentanément en tête du classement des buteurs. Avant le coup d’envoi de ce match pour la 3eplace, il était à égalité avec  Mostafa Eid Mohamed de l’Egypte qui a l’opportunité de faire mieux lors de la finale que son pays dispute face au Maroc juste après.

La Zambie, qui avait déjà démontré un mental de fer et cette propension à ne jamais renoncer lors de sa demi-finale face à l’Egypte, a même été qualifié pour la Coupe du monde pendant deux minutes. Entre la 31e  et la 33e minute, les Zambiens ont mené au score, 4-3. Une performance remarquable des Zambiens dont c’était la toute première participation.

LAISSER UN COMMENTAIRE